Entretien d’embauche : Votre plus gros défaut ? 【CONSEILS】

Entretien d’embauche : Votre plus gros défaut ? 【CONSEILS】

Probablement après l’avoir livré programme d’études pour un entretien d’embauche tu es tombé sur question typique de Quel est votre plus gros défaut ? Cela peut vous fatiguer un peu insécurité ou doute; la question peut sembler peu difficile, et de peu d’importance, mais 97% des candidats sont paralysés lorsqu’ils l’entendent. Par conséquent, il est important de savoir comment réagir et cette fois, vous apprendrez comment le faire.

Comment répondre à un entretien d’embauche : quel est votre plus gros défaut ?

Las entretiens d’embauche ils se concentrent sur la recherche du profil de l’employé qui correspond le mieux aux exigences d’une entreprise ; pour cette raison, il est très courant que dans ces entretiens, il y ait plus d’une question qui cela coûte un emploi à un candidat. Ce sont des moments très importants, car le recruteur a non seulement connaissance du contenu de la réponse du candidat mais étudie également toutes ses gestesréactions et comment argumenter la réponse. C’est pourquoi nous vous recommandons de vous préparer à la question et qu’elle ne vous surprenne pas, mais qu’elle ne dénote pas non plus une réponse trop artificielle, mais que vous y fassiez face et que vous y fassiez face naturellement.

La question apparemment anodine, mais la plus déroutante de toutes est celle mentionnée, bien qu’elles existent autres questions similaires que vous devez également préparer.

Quel est le but de cette question ?

Comme mentionné ci-dessus, la question cherche à savoir ce que faiblesses a le candidat et comment il y fait face. La question porte sur quelle solution les candidats donnent-ils à leurs faiblesses et dans quelle mesure est-ce bénéfique pour l’entreprise. Reconnaître votre faiblesse vous rend non seulement plus fort, mais cela fait également de vous un employé qui a beaucoup de valeur pour l’entreprise.

Quel est votre plus gros défaut ? Conseils pour réagir comme un pro

Ce n’est pas facile de les trouver défauts d’une personne, sans parler des leurs. Si vous n’êtes toujours pas clair sur vos faiblesses en tant qu’employé et que vous craignez que cela n’affecte votre futur emploi, ne vous inquiétez pas, nous mentionnerons le Les meilleurs conseils pour répondre à un entretien d’embauche comme un professionnel.

Analysez vos faiblesses

Pour connaître le vôtre faiblesses et ce que vous pouvez faire pour les améliorer, vous devez le savoir ; faites un petit travail d’analyse de poste et étudiez toutes les occasions où vous avez senti que vous n’aviez pas été le meilleur employé, ainsi vous découvrirez la réponse. Il est important que, dans le processus, vous teniez compte de la réalité des situations, n’essayez pas de placer des faiblesses que vous n’avez pas, mais n’essayez pas non plus de cacher des faiblesses. Vous pouvez demander à des collègues de confiance, à des amis et à votre famille. Ils vous diront la vérité si vous leur expliquez que vous ne le prendrez pas mal et que ce que vous voulez, c’est les améliorer ou les peaufiner.

Choisissez quelle est la faiblesse de l’emploi

Une fois que vous avez fait une analyse de votre faiblesses de travail vous devrez choisir quelle faiblesse vous mentionnerez dans l’interview. Ce n’est pas facile. Évaluez les exigences du poste et ne dites pas les faiblesses qui affectent directement la performance de l’une des activités. répondre si vous connaissez en profondeur les exigences que l’entreprise demande à ses employés.

Faites une comparaison avec les compétences que doit posséder un employé de l’entreprise et choisissez la faiblesse qui convient à l’entreprise.

Vos faiblesses doivent être cohérentes

La question est généralement répondue par des faiblesses inexistantes telles que : Je suis très ponctuel et perfectionniste. Pour répondre à cette question, vous devez être suffisamment réaliste et mature pour reconnaître les défauts.

N’oubliez pas de mentionner une solution

Et c’est la clé et la plus importante de toutes. L’intervieweur ne se contente pas d’apprendre à vous connaître faiblesses de travail. Comme mentionné précédemment, vous devez également savoir que tu travailles pour être meilleur. Mentionnez toujours les apprentissages qui vous ont laissé lors des dernières expériences de travail et ce que vous espérez mettre en pratique pour minimiser votre faiblesse et la corriger.

Erreurs fréquentes en répondant à la question : Quelle est votre plus grande faiblesse ?

L’une des plus grosses erreurs de réponse Quelle est votre plus grande faiblesse ? Dans un entretien d’embauche, ce sera toujours le malhonnêteté; Vouloir transformer votre faiblesse en force, ou faufiler une faiblesse déguisée en faiblesse est une astuce que beaucoup veulent offrir en réponse. En revanche, ce n’est pas une bonne idée d’être plus honnête que d’habitude, la clé de la question est d’obtenir une réponse encourageante, dans laquelle le recruteur tire la conclusion :

– « Très bien, l’employé a des défauts, mais il en est conscient et cherche à l’améliorer. »

Exemples d’erreurs commises lors d’un entretien d’embauche

Comme mentionné, cacher une force comme une faiblesse pourrait conduire à un rejet de votre CV de travail ; pour vous mettre dans une situation de ce qui serait une mauvaise réponse, vous avez comme exemple ce qui suit :

  • « Je pense que mon plus gros défaut est la ponctualité, j’ai tendance à être très ponctuel et parfois je ne prends pas le petit déjeuner correctement chez moi ; Je suis le premier arrivé au bureau et c’est un peu décourageant. »
  • « Ma plus grande faiblesse est de me concentrer sur le fait d’être le meilleur employé du mois, j’ai tendance à être très compétitif et je me concentre sur l’accomplissement de mon travail en remplissant exactement ce qu’on me demande ; C’est pourquoi j’ai tendance à évoluer plus normalement dans l’entreprise et à avoir un rythme de travail similaire à celui de mes collègues. »
  • « Je dirais que ma plus grande faiblesse est mon travail, je me concentre beaucoup sur un travail que parfois je ne prends pas en compte d’autres facteurs importants dans ma famille ; c’est pourquoi je pense que cela pourrait être une faiblesse, et je cherche à l’améliorer en soignant mieux mes horaires de départ. »

Dans les 3 cas précédents, l’employé a menti sur sa faiblesse, ce qui l’a rendu entretien d’embauche il montrera qu’il ne connaît pas les mêmes, il a honte de les avoir, manque d’humilité, démontrant en plus qu’il ne compte pas sur la maturité requise pour le poste et provoquant en plus que l’entreprise le rejette pour le poste.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.